Je suis sculpteur sur bois d’épave.
Ces morceaux de bois que je récupère sur la grève, proviennent le plus souvent de bateaux qui ont, à leur époque, fait le bonheur de leur propriétaire. Aujourd’hui, j’essaye de leur redonner vie dans des oeuvres qui prendront place dans des maisons et non plus dans les cimetières marins. J’ai tout naturellement commencé par des poissons et autres animaux marins, quoi de plus naturel qu’un bateau de pêche qui devient poisson…