Michel Chambon est né à Aubagne en 1962.

Dès sa plus jeune enfance, il est attiré dans l’atelier de son père, qui l’initie à l’art pictural. Après cet apprentissage, il s’oppose très vite à l’académisme officiel, et c’est au cours d’un voyage à Paris en 1978, lorsqu’il visite une exposition sur le mouvement Cobra, que se manifeste une passion pour les Arts Primitifs, pour les expressionnistes aux couleurs violentes.

Chez ses ainés, il découvre ainsi le goût pour les tons purs, l’arabesque, la simplification du dessin. Il partage l’idée des fauves qui ont une conception constructive et émotive de la couleur. Travaillant librement ses sujets, recherchant des effets de matière, avec des collages, des papiers froissés, il trouve vite un style très personnel.

Ce n’est qu’après avoir suivi des cours d’histoire de l’art en 1991, qu’il créera une sorte de réalisme du rêve, avec ses thèmes favoris qui sont la femme, la fête, l’érotisme…