Un voyage immobile emprunt de bien-être…

 

Avec Claude Le Boulzec, le temps n’a plus de prise. Ses marines aux cieux intenses constituent une invitation à la contemplation, à la rêverie, aux petits bonheurs simples.

Leur contemplation procure une irrésistible envie de passer de l’autre côté du miroir, d’entrer dans le paysage et d’imprimer ses pas dans le sable humide, de humer l’air marin et de se laisser envelopper par les embruns.