C’est à Paris, sa ville natale, que Françoise Monpin a commencé à s’intéresser à la peinture, et à toutes les disciplines qui s’y rapportent. Sitôt diplômée de l’ École Nationale des Arts Appliqués de la rue Duperré, elle évolue pendant une période dans le dessin animé, puis entre à l’agence Havas en tant que maquettiste publicitaire. Elle travaille alors pour Worth, Vichy, ou encore les parfums Yves Saint-Laurent. Elle réalise également de nombreuses illustrations pour des cartes de vœux de luxe ou des livres pour enfants.

Mais si ses multiples talents lui permettent d’assurer aisément son existence, elle n’en oublie pas pour autant sa véritable passion : la peinture. En effet, durant toutes ces années d’intense travail – dont elle est la première à reconnaître le caractère extrêmement formateur – elle continue à peindre au gré de son inspiration, de ses promenades.

Et c’est en 1989 qu’elle peut enfin exaucer son vœu : se consacrer entièrement à son métier d’artiste.

De nombreuses expositions et de nombreux prix vont alors rapidement révéler au public la sensibilité d’un peintre, attaché à la précision du trait et à la douceur d’ambiances paysagères et familiales.

Françoise Monpin est désormais une artiste comblée et reconnue, mais toujours désireuse de renouveler l’expression de sa créativité. Gageons que ses œuvres gagneront pour longtemps le double pari , contradictoire seulement dans les termes, de nous surprendre et de combler notre attente.